Trouver un bien

Vente
Location
Viager

Atout charme dans les Monts d’Or

Publié le 6 avril 2018
CHAMBRE2
CUISINE2
SEJOUR1
SDB1

Séduits par le charme de cette maison fin XIXème nichée dans l’environnement verdoyant des Monts d’Or, les acquéreurs confient la rénovation au maître d’oeuvre Quentin Rigot Muller du cabinet lyonnais Bayas MOE. Si le bien ne nécessite pas de travaux de grande ampleur il est composé d’une extension des années soixante peu harmonieuse avec l’architecture d’époque. D’un commun accord, ils décident de la démolir pour reconstruire un espace avec une belle hauteur sous plafond et suffisamment grand pour accueillir le salon et la cuisine ouverts directement sur le jardin. « Nous avons abaissé la nouvelle extension afin que les pièces de plain pieds donnent directement sur les différentes terrasses qui l’entourent, agréables à toutes heures en fonction de l’exposition » précise Quentin Rigot Muller. Ce nouvel espace de vie de 70 m2 baigné de lumière est totalement intégré à l’ensemble et respecte l’esprit des lieux comme le souhaitaient les propriétaires. Dans la partie principale de la maison sont reparties les 2 chambres d’enfants, la chambre parentale avec salle de bain et dressing et un bureau, le tout mariant sobriété des teintes et charme de l’ancien, parfois réinterprété avec brio. Les propriétaires souhaitant avoir une belle hauteur sous plafond dans le salon et la cuisine, la construction d’un toit 3 pans et d’une charpente traditionnelle s’est imposée. Une architecture plus esthétique et qui ajoute une touche de charme à la pièce par la présence de poutres apparentes.

Pour le salon : Les radiateurs anciens en fonte ont été conservés et rénovés par l’entreprise Matt à Lissieux, d’autres modèles complémentaires ayant été également chinés. Au sol, le parquet en chêne de chez Protat s’inspire de celui d’origine, présent dans les chambres et le bureau, mais adopte une version larges lattes mieux adaptée au volume. Au mur un tableau peint par un ami graphiste Guillaume Suety et une affiche des années 50 encadrée achetée à la galerie Graglia à Beaune. Dans le couloir d’entrée, au sol les anciens carreaux de ciment abimés ont été remplacés par une nouvelle collection Carreaux Deco de chez Bernard Céramics dans le même esprit que celui d’origine. Lampe Flos Si l’escalier qui mène à l’étage a été poncé pour faire ressortir le bois brut, la main courante a été peinte en blanc afin d’alléger visuellement l’ensemble. Au mur peinture grise Farrow & Ball pour un effet chic et intemporel. Créée de toute pièce dans la nouvelle extension, la cuisine semi ouverte sur le salon bénéficie d’une verrière laquée noire créée sur mesure par l’entreprise Carotte à Belleville. Elle permet à la fois de l’isoler partiellement du salon sans obstruer la lumière. Au sol les carreaux de ciment reprennent le même motif que celui du couloir mais dans un ton de gris. Le mobilier laqué blanc et stratifié imitation bois Mobalpa a été choisi pour la sobriété de son design épuré, discrétion et élégance obligent, la cuisine étant visible depuis le salon.

La cheminée et les vitraux ornant la fenêtre de la chambre parentale nous rappellent que nous sommes dans une maison au charme du XIXème. Le parquet d’origine en chêne a été également conservé. Pour la salle de bain parentale, sur le meuble conçu sur-mesure par la menuiserie Hilaire sont posées deux vasques Strada et une robinetterie esprit « rétro ». Appliques Jielde Dans la douche au sol des petits carreaux de ciment octogonaux blancs et noirs s’associent avec les carreaux blancs métro des murs pour un petit clin d’oeil vintage. Dans le bureau, au mur le papier peint Cole and Son se suffit à lui-même. La cheminée et le parquet ancien apportant chaleur et élégance à la pièce.

Quentin Rigot Muller du cabinet lyonnais Bayas MOE s’est associé de l’architecte d’intérieur Julien DAYET pour les plans projet.

By Sophie GUIVARC’H – Crédit photo : ©Antoine Gouedard-conte de la société E-Side Production 

BAYAS MOE : 20, quai Fulchiron, 69005 Lyon 

Quentin RIGOT MULLER 06 70 13 67 96