Trouver un bien

Vente
Location
Viager

Jean Sulpice : La nature sublimée !

Publié le 28 février 2018
portrait ext©Franck Juery  (3)
photo auberge - vue generale - (c) Franck Juery
restaurant gastronomique  (c) franck Juery (3)
portrait jean cuisine (c) Franck Juery

Il est descendu de sa montagne de Val Thorens pour rejoindre les bords du du lac d’Annecy . Six mois après son installation à l’Auberge du Père Bise, Jean Sulpice est consacré Cuisinier de l’année par le Gault & Millau. Une jolie récompense pour ce jeune chef savoyard qui atteint aujourd’hui les sommets de la gastronomie en obtenant deux étoiles Michelin.

Originaire de la Motte-Servolex, près d’Aix-les-Bains, Jean Sulpice fait ses premières armes chez de grands chefs dont Marc Veyrat auprès duquel il restera quatre ans. Une rencontre déterminante dans sa carrière culinaire «  C’est à ses côtés que j’ai appris à sublimer les plantes sauvages, élaborer des jus émulsionnés, des bouillons, des infusions pour créer une cuisine atypique au plus près de la nature. » Après un passage chez Pierre Gagnaire à Paris, Georges Klein à Baerenthal, Patrick Jeffrey à l’Hôtel de Carantec, très vite l’élève décide de voler de ses propres ailes pour laisser libre cours à sa créativité derrière les fourneaux. Avec son épouse Magali il s’installe en 2002 à Val Thorens au cœur des 3 Vallées avec cette idée peu banale d’offrir une place à la gastronomie en station à 2300 mètres d’altitude ! Quatre ans plus tard, à 26 ans, il décroche sa première étoile, puis sa deuxième, récompenses de sa persévérance, d’une cuisine inspirée par ses racines, profondément savoyarde, de son amour et de son respect de la nature qu’il sublime. Ses accords de saveurs toujours percutants sous leur apparente simplicité, son engouement pour les produits locaux, les plantes et les herbes sauvages, source d’inspiration permanente contribuent à la renommée de Jean Sulpice. Les étoiles brillent au sommet !

En novembre 2016, la nouvelle fait rapidement la une de la presse et éveille la curiosité des gastronomes, le chef Jean Sulpice descend de sa montagne pour reprendre avec son épouse l’Auberge du père Bise, établissement mythique des bords du lac d’Annecy. Jean Sulpice poursuit l’histoire de cette maison emblématique en y apportant sa signature. Accompagnés par Xavier Salério (Créa-Design), Magali et Jean Sulpice ont magnifié par petites touches ce lieu unique. Le raffinement n’est pas ostentatoire mais dans le détail. Les vingt-trois chambres ont été entièrement refaites dans une ambiance à la fois simple et élégante.

Depuis son ouverture en mai 2017, le chef régale ses convives été comme hiver, fidèle à sa cuisine,  « à mi-chemin entre le lac – un nouveau territoire d’expression pour ma cuisine  – et la montagne – celle qui m’habite et m’anime depuis le premier jour. »

Avec son classement en 5 étoiles et l’obtention de sa deuxième étoile Michelin en février dernier, cette belle demeure Relais & Châteaux est un pur bonheur pour les yeux et le palais. Au firmament !

Reportage : Sophie GUIVARC’H – Crédit photo : ©Franck Juery