Trouver un bien

Vente
Location
Viager

La maison flottante, pour habiter autrement

Publié le 26 décembre 2017

Elles offrent un style de vie unique. Imaginez une maison qui flotte sur la mer, une terrasse au raz de l’eau, un intérieur baigné de lumière. Vous écoutez le bruit des vagues comme si vous étiez sur un ponton ou dans un port de plaisance… Bienvenue dans un nouveau type d’habitat pour le moins atypique et séduisant : les maisons flottantes ou house boats.

D’abord conçues comme un nouveau type d’hébergement touristique elles se sont largement développées pour devenir de véritables résidences. Très populaires dans certaines parties du monde et villes côtières de la Caroline du Nord et d’Asie du Sud Est, elles fleurissent désormais en Europe. La maison flottante se révèle être une solution idéale pour répondre à de nombreuses problématiques de l’habitat, notamment le manque d’espace dans les grandes métropoles en gagnant du terrain sur la mer. Autre avantage, s’adapter à la montée du niveau de la mer due au réchauffement climatique.  Urbanistes et architectes se sont penchés sur la question et ont imaginé des habitations capables de flotter en cas d’inondation.

Outre ces avantages, ce type d’habitat présente bien d’autres atouts en offrant un sentiment de liberté et un air de vacances au quotidien. Un mode de vie qui connaît un succès grandissant. Des demeures personnalisées dessinées par des architectes s’amarrent aux pontons aux quatre coins du monde.

xfloat-12

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Du petit cottage à la villa grand luxe

Visionnaire, la ville d’Amsterdam a créé en 1998 le quartier d’Ijsburg composé d’îles artificielles auxquelles sont ancrées une centaine de maisons flottantes et qui comptent aujourd’hui plus de 20 000 habitants.

La société Arkup, créée en 2016 par deux français et basée à Miami, a récemment présenté son concept de villas flottantes qui s’élèvent au dessus du niveau de l’eau grâce à leurs pieux hydrauliques, fonctionnent entièrement à l’électricité solaire et sont équipées pour collecter et purifier l’eau de pluie. Conçus pour résister à un ouragan dont les vents peuvent atteindre 250 km/h ou à des tempêtes, ces yachts habitables peuvent naviguer pour se mettre à l’abri dans des zones de sécurité. Personnalisables et pouvant s’adapter à de nombreux environnements (lacs, mers, rivières) ces yachts habitables peuvent être construits sous licence ou être expédiés dans le monde entier. Pour être libre de choisir son lieu de vie !

Dans la ville de Kanchanaburi située à l’ouest en Thaïlande, X-Float est une résidence privée conçue par Agaligo. Ces maisons possèdent tout ce qui est nécessaire pour y vivre au quotidien : chambre à coucher confortable, salle de bains moderne, petite cuisine, terrasse et balcon, un mariage très réussi de design, confort et habitat.

En France, à Besançon, Rivage, grâce à un système constructif à base de modules géométriques réalise des piscines flottantes avec fond sécurisé rigide et plages recouverte de bois. Destinées à développer l’attractivité et à renforcer la sécurité de sites de loisirs lacustres. La société propose également des lodges flottants ou sur pilotis équipés de tout le confort nécessaire à une occupation toute l’année (chauffage bois, isolation thermique, réseaux).

Tous les modèles de constructions flottantes sont conçus pour permettre de s’immerger dans le milieu naturel aquatique tout en s’y intégrant harmonieusement. Pour ce faire Rivage propose un concept modulaire au design sobre et naturel, faisant largement appel au matériau bois et aux énergies renouvelables, et restant toujours démontable ou transformable.

De même, la société bretonne Aquashell conçoit des maisons flottantes qui peuvent être installées sur tous type de plan d’eaux (étangs, lacs, rivières, fleuves, domaine maritime). Gîtes, restaurants, habitation principale…, du cottage de 33 m2 à la villa de 140 m2, Aquashell développe les projets flottants sur-mesure les plus ambitieux.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

xfloat-18

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quelle réglementation ?

Nul besoin de permis de construire, seule contrainte : s’assurer au préalable de l’obtention éventuelle d’une autorisation d’urbanisme. L’implantation d’une maison flottante sur le domaine public nécessite l’obtention d’une autorisation d’occupation (la C.O.T, Convention d’Occupation Temporaire). La demande se fait auprès de la VNF (Voies navigables de France) qui attribuera par la suite un emplacement. La maison flottante doit être homologuée auprès de la DDTM (Direction Départementale des Territoires et de la Mer) qui délivre l’immatriculation car les maisons flottantes doivent être immatriculées comme tous les navires. Elles doivent aussi répondre aux normes de sécurité (présence de gilets de sauvetage, de bouées…). Selon l’emplacement, une redevance mensuelle ou annuelle sera demandée par les gestionnaires du domaine public, mais homologuée établissement flottant, la maison n’est pas soumise, à ce jour, à la taxe d’habitation ou à la taxe foncière.

X2 River Kwai Resort_Xfloat Luxe Cabin_exterior_1

Photos X- Float : copyright Agaligo Studio Samitdoc