Trouver un bien

Vente
Location
Viager

Ce qui va changer en 2018 ?

Publié le 19 octobre 2017

La loi Pinel et le Prêt à taux zéro reconduits mais plus ciblés

Le logement était l’une des grandes thématiques de la rentrée politique et le projet de loi attendu par les particuliers et les professionnels a été dévoilé en septembre. Au cœur des inquiétudes, la question de la reconduite du prêt à taux zéro et du dispositif Pinel, mesures qui ont su doper le marché immobilier. Censés s’éteindre le 31 décembre 2017, ces dispositifs de soutien à la création de logements en France seront finalement maintenus pendant une durée de quatre ans. Une bonne nouvelle dont se félicite les professionnels de l’immobilier dont Jauffrey IANSZEN, porte-parole de la société IMMOPRÊT. Le gouvernement d’Édouard Philippe / Emmanuel Macron a ainsi décidé de laisser le dispositif de défiscalisation immobilière Pinel ainsi que le prêt à taux Zéro en vigueur pour 4 années de plus. Le changement le plus important concerne les zones d’éligibilité qui seront resserrées aux zones très tendues en 2018. Décryptage :

Le Prêt à Taux Zéro

Le prêt à taux zéro (PTZ) est un prêt aidé par l’État qui vous permet d’acheter votre logement si vous n’avez pas été propriétaire de votre résidence principale au cours des 2 dernières années, sous conditions de ressources. Le montant du PTZ dépend de la zone où vous achetez votre logement. Le prêt ne peut financer qu’une partie de l’achat, vous devez le compléter par un ou plusieurs prêts et éventuellement un apport personnel. Ce logement doit être neuf ou ancien avec des travaux.

Le PTZ sera reconduit pendant 4 ans mais de manière plus ciblée dans les zones tendues (c’est-à-dire les grandes métropoles) ce qui exclut les zones rurales. Il est donc impératif de bien se renseigner sur les zones d’éligibilité.

Business man Presenting Zero Percent, indicating zero interest a

La loi Pinel

Entrée en vigueur en Septembre 2014, la Loi Pinel a pour objectif de stimuler la construction de logements neufs dans des zones « tendues », c’est-à-dire où la demande locative est supérieure à l’offre.
Le dispositif facilite donc l’investissement des contribuables français dans l’immobilier locatif neuf. Il offre une réduction d’impôts de 12% du montant du bien pour un engagement de location de 6 ans, 18% du montant du bien pour un engagement de location de 9 ans, 21% du montant du bien pour un engagement de location de 12 ans

A noter que contrairement au précédent dispositif Duflot, la Loi Pinel permet aux propriétaires de louer leur bien à leurs descendants ou ascendants. Les parents peuvent, par exemple, loger leurs enfants en restant dans le cadre du dispositif (à la condition que le locataire ne fasse pas partie du foyer fiscal).

Afin de pouvoir bénéficier du dispositif Pinel, il convient d’investir dans une zone éligible et respecter certains plafonds de loyer et de ressources des locataires.

Prolongée pour quatre ans, jusqu’au 31 décembre 2021, le dispositif voit son périmètre restreint par le gouvernement. Tout comme le prêt à Taux Zéro, il faut acheter en zone tendue pour bénéficier du dispositif.

Business material

Pour profiter du PTZ et du Pinel, les propriétaires devront désormais acheter leur logement neuf dans l’une des villes où le prix du mètre carré est le plus élevé : Paris, et les communes d’Ile-de-France des département des Yvelines, des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne et du Val-d’Oise, ainsi que la Côte d’Azur et la région genevoise…

Si vous souhaitez investir dans d’autres agglomérations, à un prix moindre au mètre carré, vous pouvez encore bénéficier, durant une période de transition d’un an (jusqu’en 2019), du PTZ. En revanche, le Pinel prend fin dans ces villes dès le 1 er janvier prochain.

Si vous souhaitez investir dans un logement ancien : le PTZ peut vous être accordé mais seulement si le logement acquis doit faire l’objet de travaux de rénovation d’un montant minimal de 25 % du coût total de l’opération.

Désormais bien informé il ne vous reste plus qu’à mettre en place votre projet. Prêts ?