Trouver un bien

Vente
Location
Viager

La Villa Maia, un nouvel 5 étoiles brille sur Lyon

Publié le 13 juillet 2017

Trois mois seulement après son ouverture à Lyon, l’Hôtel Villa Maïa obtient les 5 étoiles et rejoint les fleurons de l’Hôtellerie de luxe Français. Une entrée remarquée dans le secteur hôtelier pour ce nouvel boutique hôtel intimiste au caractère singulier.

Dominant la ville depuis la colline de Fourvière, Villa Maïa a dévoilé son visage en mars dernier, celui d’un petit bijou qui redéfinit les codes de l’hôtellerie de luxe à Lyon. L’établissement résolument contemporain a été imaginé il est vrai par un trio de renom : Jean-Michel Wilmotte pour l’architecture, Jacques Grange pour la décoration et louis benech pour le jardin. A l’origine du projet, Christophe Gruy PDG du groupe Maïa spécialisé dans le développement, la conception, l’ingénierie, la construction, le financement et l’exploitation de projets d’infrastructure, d’immobilier et d’hospitalité. Celui-ci se réjouit de cette attribution des 5 étoiles, une nouvelle reconnaissance : “nous sommes extrêmement fiers de ce classement, qui inscrit Villa Maïa dans une démarche d’excellence et vient saluer l’expertise et le savoir-faire de nos équipes. surgissant ici, sur le site de l’antiquaille, non loin des théâtres romains, vestiges de la ville antique, Villa Maïa est un hôtel que j’ai voulu comme une maison, aux attentions délicates, bordée de jardins, empreinte de spiritualité et partageant les valeurs de notre famille.” Derrière sa façade de béton doublée de panneaux de verre mat opaque dont la teinte évolue au rythme du soleil, l’hôtel offre un panorama hors du commun dont bénéficie les chambres côté ville.

Thermes-bassin-piscine-spa-jacques-grange-Villa-Maïa-Hotel-Lyon-8©CamilleMoirenc

Les 29 chambres, 7 suites et l’appartement exceptionnel de 100 m2 sont signées par le décorateur Jacques Grange qui n’a rien laissé au hasard. Le décorateur s’est entouré des meilleurs artisans locaux pour réinterpréter avec subtilité les références au passé romain du site de l’antiquaille en mariant judicieusement colonnes, marbres et mosaïques avec un style art-déco. Meubles sobres et confectionnés sur mesure, paille japonaise sur les murs et œuvres contemporaines signées par l’artiste Charles Maze dans chaque chambre…, Le bon goût à la française est à l’honneur. Quant au jardin de contemplation imaginé comme un cloître, , il offre une diversité végétale exceptionnelle, le tout dans une atmosphère de potager abandonné où la nature aurait repris ses droits. Un havre de paix sur la colline qui prie.

Chambre-decoration-jacques-grange-Villa-Maïa-Hotel-Lyon-2©_Studio_Erick_Saillet

Donnant sur ce jardin, un spa revisite l’art des thermes romains avec ses voûtes, son plafond pompéien, ses murs en vibrations de plâtre qui reposent sur d’importantes colonnes en marbre. Un sublime sol en marbre, représentant un damier noir et blanc nous mène jusqu’à la majestueuse piscine de 20 mètres de long. Quintessence du luxe.

Côté restauration, les hôtes de Villa Maïa sont invités à se rendre juste en face de l’hôtel dans le restaurant étoilé de Christian Têtedoie. Goûters gourmands et room service sortiront directement de la cuisine du chef. C’est au bar de l’hôtel, confortablement installés dans le velours des canapés à côté de la bibliothèque que les gourmands se laissent enivrer par l’odeur de brioches, pralines roses et autres gourmandises élaborées par le Chef !

Petit-dejeuner-jacques-grange-Villa-Maïa-Hotel-Lyon©_Studio_Erick_Saillet

Là haut sur la colline… au plus près des étoiles.

CMOIRENC_P7B1188

www-maia.com