Trouver un bien

Vente
Location
Viager

Le chasseur immobilier FACILITATEUR DE PROJET IMMOBILIER

Publié le 25 septembre 2022
D24281B3-DD36-44AE-9B9B-0649C1BC1057_1_105_c
caro
20210827_131723
sisoix-charnay

Vous avez l’intention de déménager, fait le choix d’investir dans un bien locatif, ou de dénicher la résidence secondaire dont vous rêvez, oui mais voilà se mettre en quête d’un appartement ou d’une maison nécessite du temps pour s’y consacrer et parfois une énergie à revendre ! Entre les multiples annonces et sites à consulter, les agences à contacter et les visites à organiser, la tâche s’avère bien plus compliquée qu’elle n’en a l’air. Et pour certains acquéreurs, être accompagné et déléguer cette recherche peut être bien salutaire, d’autant pour ceux qui ne résident pas sur place.


C’est ainsi que depuis quelques années, un métier, jusqu’alors méconnu se développe au sein des agences immobilières également exercé par des professionnels indépendants, spécialisés en la matière : la chasse immobilière.  Comme son nom l’indique, le principe est simple : le chasseur immobilier est mandaté par son client pour engager toutes les démarches nécessaires afin de lui trouver le bien qui lui corresponde.  Futurs acquéreurs qui manquent de temps pour faire des recherches, expatriés  étant à distance, personnes qui préfèrent confier cette mission à des experts…, les demandes sont de plus en plus nombreuses, comme en témoigne Morgane Benoit de l’agence Adhoq. « Mes clients sont le plus souvent des chefs d’entreprises ou des professionnels libéraux qui manquent de temps ou bien ont besoin de booster leur projet après plusieurs mois, voire années de vaines recherches. » Un constat partagé par Carole Cailleaux à la tête de son agence Safari Immobilier depuis 2018 : « ce sont des personnes qui ont souvent déjà cherché mais qui, par manque de temps et de réactivité, ont raté des ventes ou découvrent que les visites sont très chronophages. Mes clients sont aussi bien une famille monoparentale débordée, qu’un couple de retraités, que des salariés mutés qui déménagent mais ne connaissent pas la région, quant aux investisseurs, beaucoup sont des expatriés qui ne sont pas sur place. »

Ce service sur-mesure nécessite au préalable une étude minutieuse du projet au cours d’un premier rendez-vous qui permet de définir précisément le cahier des charges. Le chasseur immobilier doit ainsi faire preuve d’une grande capacité d’écoute pour pouvoir se mettre véritablement dans la peau de son client, voir avec ses yeux lors des visites percevoir ses attentes, ses freins… « Il faut parfois les conseiller sur les quartiers, le choix de leur lieu de vie lorsque ce sont des personnes qui viennent de l’étranger ou d’une autre région. Pour cela il faut connaitre leur situation personnelle et professionnelle, leurs habitudes de vie. On entre dans leur intimité pour comprendre leurs besoins parfois spécifiques comme dans le cas d’une famille recomposée par exemple » souligne Carole Cailleaux. « Il faut également comprendre pourquoi leur projet de recherche n’a pas abouti, être sûr que celui-ci est mûr et bien réfléchi. » ajoute Morgane Benoit. A ces qualités humaines s’ajoutent une parfaite connaissance du marché, la nécessité de pouvoir s’appuyer sur un fort réseau de prescripteurs (agences immobilières, marchands de biens, notaires …) pour obtenir les informations en avant-première. C’est toute la valeur ajoutée du chasseur immobilier, car celui-ci accède au marché visible mais aussi plus confidentiel avant même que les biens soient mis en vente. « Outre le réseau immobilier que je sollicite et les outils en ligne mis en place, je fais aussi de la prospection sur le terrain lorsque le lieu est bien identifié » précise Morgane Benoit. Elles ont bien sûr aussi accès au marché des particuliers. Une fois une première sélection de biens effectuée, le chasseur immobilier lance les premières visites et présentera à son client uniquement ceux qui répondent à ses critères. « Mais parfois si le marché est tendu je fais la première visite avec le client pour gagner du temps en ayant au préalable étudié le plan d’urbanisme, la copropriété, écarté toutes nuisances éventuelles, voire fait une enquête de voisinage… » souligne Morgane Benoit. Des propos partagés par Carole Cailleaux : « Nous évitons de lui faire perdre du temps avec des visites inutiles, en écartant d’emblée certains biens, en faisant des études de voisinage par exemple. » Outre la recherche de votre maison ou appartement, la mission du chasseur immobilier va souvent plus loin, comme le souligne Morgane Benoit : « j’accompagne mes clients également en les mettant en relation avec les meilleurs pro dont ils ont besoins – des courtiers, des notaires, des artisans pour avoir des devis de travaux, et même des déménageurs » Idem pour Carole Cailleaux : « En amont de tout projet nous validons le financement via un courtier et suite à l’achat je peux les aider à choisir leur mobilier et leur décoration en leur faisant partager mes bonnes adresses ! » Le chasseur immobilier, rémunéré au pourcentage ou au forfait est un véritable allié qui est là pour défendre les intérêts de son client.

Un service tout confort !