Trouver un bien

Vente
Location
Viager

L’OEIL DE L’EXPERT By TAJAN

Publié le 8 juillet 2021
035_1
5595-36
297_1
014_1

François DAVID, commissaire-priseur, travaille depuis 20 ans au sein de TAJAN, maison de ventes aux enchères française. Depuis 2006, il organise des journées d’expertise et des inventaires à Lyon et en région Rhône-Alpes. Dans cette rubrique, il met en avant son expérience et témoigne d’un marché à part avec le constat suivant :

Les collectionneurs chinois sont à la recherche de leur patrimoine.

« Depuis une dizaine d’années, nous constatons, lors des ventes aux enchères, un engouement très fort des collectionneurs chinois pour les objets issus de leur patrimoine culturel. En effet, il y a ce désir de rapporter en Chine, ces objets arrivés en France et restés dans nos maisons. De fait, les prix s’envolent aux enchères, sans aucune limite, en particulier pour les objets de provenance Impériale. Mais, je constate souvent lors d’inventaire, un désamour pour ces objets chinois. Ils sont souvent jugés comme un peu « kitchs », démodés et parfois, sans valeur. Il faut être particulièrement vigilant et attentif à ces objets asiatiques car ils peuvent se révéler être des biens précieux et très convoités par nos clients collectionneurs ».

Quels sont les objets les plus prisés ?

« La porcelaine car les chinois en sont les inventeurs. Elle a et continue de faire rêver, par sa finesse et la variété de ses décors. Les porcelaines anciennes, du XIVème au XVIIIème sont toujours très recherchées. Aujourd’hui, nos clients sont de jeunes collectionneurs ayant fait fortune à Shenzhen, la Silicon Valley chinoise. Ils achètent des céramiques du VIème au XIIIème siècle, comme celles de la dynastie des Song ou des Yuan et participent pleinement à une nouvelle mise en lumière de cette période. Les objets en jade (pendentifs, bijoux, fi bules…) de couleurs blanches ou vertes sont les plus appréciés. Il ne faut pas oublier les laques chinoises (rouge), les bronzes dorés Sino-Tibétains et toute la statuaire Bouddhique. La peinture chinoise est également source de records aux enchères avec des artistes comme Qi Baishi, Xù Beihong, Zao wou ki ou Chu Teh Chun. Evoquons aussi, en parallèle, la peinture Vietnamienne avec des artistes majeurs comme Le Pho ou Mai Trung Thù dit Mai Thù.

Quels sont les indices à relever pour savoir si l’on détient un objet de qualité ?

La première chose à faire est de chercher une signature ou une marque, située souvent sous la base de l’objet. Cela permet de déterminer un artiste et une époque. Ensuite, il faut tenter d’apprécier la qualité de l’objet, observer les proportions d’un dessin ou la fi nesse d’une main sculptée. Enfi n, voir son état de conservation. Tous ces éléments sont autant d’indices, pouvant vous laisser penser que vous détenez un objet de qualité. Nous sommes présents avec nos experts en Arts d’Asie pour affi ner votre expertise lors d’un rendez-vous à domicile, d’une journée d’expertise ou par l’envoi d’une photographie. Pour toute demande d’expertise contacter François DAVID commissaire-priseur, TAJAN, 0674665098, david-f@tajan.com