Trouver un bien

Vente
Location
Viager

Musée des Tissus. Une renaissance attendue

Publié le 17 février 2020
01EXPOYSL-PIERREVERRIER
12EXPOYSL-PIERREVERRIER
20EXPOYSL-PIERREVERRIER

En octobre 2017 était lancée la grande aventure de la renaissance du Musée des Tissus qui menaçait alors de fermer ses portes. Une nouvelle saluée par tous les lyonnais et fervents défenseurs d’un patrimoine unique.

L’exposition « Yves Saint Laurent, les coulisses de la haute couture à Lyon » inaugurée en novembre dernier marque  le début de ce projet d’envergure. Jusqu’au 8 mars, le Musée célèbre l’un des plus grands créateurs du 20e siècle : Yves Saint Laurent.
Cette exposition unique, symbole de la renaissance du Musée des Tissus à l’initiative de la Région et des industriels du textile, est organisée en collaboration avec le Musée Yves Saint Laurent Paris.
Elle met en lumière les liens privilégiés entretenus par le couturier durant quarante ans de collaboration avec les soyeux lyonnais, fabricants et fournisseurs des tissus et étoffes de la région. Plus qu’un hommage à Yves Saint Laurent comme aux créateurs de l’ombre, l’exposition est aussi un hymne à la matière, à la technique et au savoir-faire séculaire de tout un territoire.

« Créée pour le Musée des Tissus, cette exposition unique met en valeur le travail des artisans lyonnais, ce n’est pas juste une exposition sur la mode. Mais la notoriété du couturier a permis de faire venir ici des personnes qui ne connaissaient pas les lieux. Nous avons cette volonté de séduire un plus large public sans trahir l’âme du musée, en demeurant fidèle à son identité » précise Eric Gennari, administrateur général du musée. « Nous avons un héritage existant à faire fructifier, nous ne partons pas d’une page blanche. Le projet est considérable. Nous avons le soutien de la CCI Lyon Métropole-Saint-Etienne Roanne et de la profession industrielle textile représentée par Unitex et la Région Auvergne-Rhône–Alpes finance le projet à hauteur de 50 millions d’euros. C’est un investissement exceptionnel.»

Son ambition ? Créer un lieu d’inspiration, un lieu de vie où se marient industrie et culture au travers de la mode, du design, des arts visuels et vivants, du numérique et de la gastronomie. Avec 2,5 millions d’œuvres sur plus de 4500 ans d’histoire, le Musée des Tissus est promu à devenir dans le monde entier une vitrine du patrimoine lyonnais et français. « Nous prévoyons d’ouvrir le lieu au public au travers d’ateliers, de cours mais aussi de créer un café/restaurant ainsi qu’un auditorium de 150 places. Le jardin sera mis en valeur et accessible à tous. Le Musée des Tissus est un écrin en plein cœur du centre-ville, une œuvre d’art en tant que telle que beaucoup de lyonnais ne connaissent pas. Nous voulons en faire un véritable lieu de vie. » Le Musée regroupe en effet des bâtiments prestigieux dont deux hôtels particuliers du XVIIIème, l’Hôtel de Villeroy qui accueille actuellement les collections de tissus et celui de Lacroix-Laval consacré aux arts décoratifs. L’ensemble des espaces soit 8000m2 va être restauré et la répartition entièrement repensée, notamment en terme d’accessibilité. Un concours architectural est lancé et le projet sera retenu au cours de l’été 2020 pour un démarrage des travaux courant 2021. En attendant, un important travail de pré-inventaire permettra de mieux connaître chaque œuvre de la collection et de nouvelles animations et des expositions verront le jour. La styliste anglaise Vivienne Westwood  succédera ainsi au couturier français pour une exposition de quatre mois, à partir de juin 2020. Menacé de disparaître, le Musée des Tissus écrit une nouvelle page de son histoire.

Un extraordinaire défi.

Musée des Tissus et des Arts Décoratifs

34 Rue de la Charité, 69002 Lyon